Les détecteurs de fumée

alarme incendiePrès de 10 000 incendies domestiques sont dénombrés chaque année en Belgique. Ils causent près d’une centaine de morts. Or ce genre de sinistre peut souvent être grâce à avec l’installation d’un simple détecteur de fumée ou d’une alarme incendie. En effet, des études ont montré que la présence d’un détecteur de fumée permettait de limiter un incendie au foyer même dans 68% des cas.

Types de détecteurs de fumée

Il existe trois grands moyens pour prévenir les incendies :

  1. Le DAAF (Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée) est le détecteur de fumée le plus répandu. Il peut être optique ou ionique, ce dernier modèle n’étant plus disponible à la vente car il comporte une faible quantité de matière radioactive. Le détecteur de fumée optique, lui, contient une source lumineuse interne et un capteur sensible à la lumière. En cas de présence de fumée l’alarme anti incendie peut se déclencher pour deux raisons : la lumière reçue par le capteur est réduite ou bien elle est réfléchie avant d’atteindre le capteur. Si la plupart de ces détecteurs de fumée sont alimentés par des piles (lithium ou alcaline), certains, plus onéreux, peuvent être branchés sur secteur (avec une pile de secours en cas de coupure de courant).
  2. Les détecteurs en réseau. Plusieurs détecteurs de fumée sont interconnectés (avec ou sans fils) et l’alarme d’incendie est propagée dans tout l’habitat si l’un d’entre eux détecte de la fumée.
  3. Le détecteur de chaleur est conseillé pour les pièces où vapeur et fumée sont d’ordinaire émises (cuisine…). Il peut être relié à d’autres détecteurs de fumée.
  4. Le détecteur de monoxyde de carbone (CO). Ce gaz insipide et inodore se forme lors de la combustion incomplète de matières carbonées (gaz, bois, charbon…)
A savoir
La fumée plus dangereuse que le feu !
    Lorsqu’un incendie se déclare, le feu peut mettre un certain temps avant de se propager. Or, la fumée qu’il produit émet du monoxyde de carbone, un gaz inodore et incolore qui vous plonge dans un profond sommeil. De plus, le feu est un grand consommateur d’oxygène et dégage d’autres gaz toxiques. C’est pourquoi en cas d’incendie, les victimes étouffent bien souvent avant que les flammes ne les gagnent.

 

Réglementation sur la prévention incendie

La législation sur la prévention incendie pour les habitations particulières se fait principalement à l’échelle régionale :

  • Wallonie

Le décret du gouvernement wallon du 15 mai 2003 exige que « Tout logement individuel ou collectif soit équipé d’au moins un détecteur d’incendie en parfait état de fonctionnement. ». L’arrêté du 21 octobre 2004 précise qu’au moins un détecteur doit être placé sur chaque niveau d’une maison (hors caves et greniers non habités). Pour une surface de plus de 80m², deux détecteurs sont requis. Enfin, les détecteurs doivent être de type optique, certifiés par un organisme agréé et fonctionner de manière autonome.

  • Bruxelles-Capitale

Tout propriétaire ou bailleur mettant son logement en location a l’obligation d’équiper le logement d’une ou plusieurs alarmes incendie depuis l’arrêté du 15 avril 2004 entré en vigueur le 1er juillet 2005. L’installation, l’entretien et le remplacement sont à la charge du propriétaire.
Si le bailleur a déjà installé un détecteur non certifié, il est désormais obligé de le remplacer.

  • Flandre

Il n’existe pas de législation officielle pour l’instant. Un décret de 2004 prévoyait que le Gouvernement flamand mette gratuitement des détecteurs d’incendie à la disposition des communes qui les installeraient gratuitement chez les particuliers. Faute de budget, ce décret n’est toujours pas en vigueur. Toutefois, il impose tout de même l’installation d’alarmes d’incendie pour les nouvelles constructions.

Prix d’un détecteur de fumée

Le prix d’un détecteur de fuméeest très variable. Les entrées de gamme sont accessibles dès 15€ alors que les plus sophistiqués (mise en réseau sans fil) peuvent atteindre plusieurs centaines d’euros.

Pour un détecteur de chaleur ou de monoxyde de carbone, comptez une cinquantaine d’euros.

Bien entendu, le prix sera multiplié par le nombre de pièces où vous souhaitez placer vos détecteurs de fumée.

Faites le bon choix pour votre détecteur de fumée.