Caméras IP

C’est la technologie de vidéosurveillance la plus récente. C’est aussi celle qui offre le plus de possibilités. Les caméras IP ont supplanté les systèmes numériques grâce à la diversité de leurs fonctionnalités, tant sur le réseau LAN (local) que WAN (Internet).
Pas toujours aisée pour les néophytes, l’installation d’une caméra IP peut nécessiter quelques compétences techniques pour pouvoir profiter pleinement de toutes ses possibilités. Décryptage…

Fonctionnement de la vidéosurveillance IP

camera-ipCe type de vidéosurveillance fonctionne à partir de caméras IP ou caméras réseau. Au contraire d’une webcam, qui a besoin d’un ordinateur pour fonctionner, ce type de caméra se connecte directement au réseau. La connexion s’effectue par câble RJ45 ou par Wifi.
Elle obtient alors une adresse sur le réseau IP de votre maison, et il vous devient possible de prendre la main sur le système de la caméra en tapant cette adresse dans votre navigateur.
Les images compressées produites par les caméras de surveillance IP deviennent alors visibles depuis votre ordinateur, Smartphone ou iPad depuis l’adresse IP définie.

Caméras IP : possibilités techniques

A savoir
Caméras IP: le réseau et le courant dans un seul câble !
Si le Wifi permet de s’affranchir de connectiques pour le raccordement au réseau, la caméra IP doit tout de même être alimentée électriquement. Il vous faudra donc nécessairement un câble pour votre caméra. Certaines technologies permettent de regrouper alimentation électrique et connexion au réseau dans un seul et même câble :
CPL ou Courant Porteur en Ligne. Le courant électrique est utilisé pour véhiculer le réseau. Il suffit de brancher deux adaptateurs sur des prises secteurs. Le premier doit être relié par un câble réseau (RJ45) à votre réseau (box, routeur…), le second à la caméra avec le même type de câble.
POE. Cette fois, on s’affranchit des câbles électriques, et c’est le câble RJ45 qui fournit l’électricité à la caméra.

En intégrant directement la caméra de surveillance sur votre réseau, de nombreuses fonctionnalités s’ouvrent à vous :

Enregistrer sur la caméra, via Internet ou l’intranet :

Certaines caméras IP peuvent accueillir des cartes SD pour enregistrer localement les données. Autrement, vous pourrez enregistrer les images via un ordinateur connecté au réseau local ou par Internet, en utilisant un logiciel.

Planifier ses enregistrements

Les possibilités sont multiples : activer l’enregistrement sur certaines plages horaires, sur certains jours, lancer l’enregistrement suite à une détection de mouvement…

Diffuser sur Internet

La caméra IP permet de configurer le streaming vidéo sur Internet. Vous pourrez ainsi gérer la qualité et la compression des images diffusées.

Audio

En plus de pouvoir capter le son ambiant, certaines caméras permettent de diffuser de l’audio dans la pièce où elles sont installées grâce à la présence d’entrées /sorties audio. Vous pourrez ainsi enregistrer des conversations et même y participer, ou encore émettre des messages d’alerte aux personnes présentes.

Alarme

Les caméras de surveillance IP peuvent également se substituer ou venir en complément du système d’alarme : détecteurs de mouvements, barrières infrarouges ou sirènes peuvent être reliés. Vous pourrez notamment être averti(e) par email de toute anomalie.

Types de caméras de surveillance IP

A savoir
Alertes GSM
Certaines caméras IP peuvent recevoir une carte SIM et vous avertir par SMS si, par exemple, le détecteur de mouvement constate une activité inhabituelle. Certaines caméras gèrent l’Internet mobile (3G) et sont à même de diffuser les images sur la Toile de façon autonome.

Du fait de la multitude des possibilités, il existe de nombreuses offres de caméras IP. On peut toutefois les regrouper en quatre grandes catégories :

  • Caméras IP fixes : pour surveiller un endroit spécifique
  • Caméras IP à dôme fixe : elle peut pivoter à 360° mais n’est pas contrôlable à distance
  • Caméra PTZ : permettent les mouvements panoramiques, verticaux ainsi que le zoom. Peuvent être contrôlées manuellement ou automatiquement.
  • Caméras à dôme PTZ : mêmes caractéristiques que la précédente, mais avec un angle de vision de 360°

Vidéosurveillance IP : quel prix ?

Longtemps coûteuse, la vidéosurveillance IP est aujourd’hui accessible dès 60€ pour une caméra basique. Selon le type (fixe, PTZ…), les caractéristiques et fonctionnalités (3G, détection de mouvement, audio…), le prix d’une caméra IP peut atteindre plusieurs centaines d’euros.

Vidéosurveillance numérique vs. vidéosurveillance IP

A la différence des caméras IP, qui s’intègrent automatiquement au réseau local, les caméras numériques sont reliées à un enregistreur, lequel est à même de transmettre le signal sur Internet s’il est relié au routeur.
Sur le plan de l’installation, le système de vidéosurveillance numérique se rapproche donc davantage de l’installation analogique.
Les systèmes IP et numériques présentent de nombreuses similarités, notamment puisque le signal est traité numériquement. Toutefois, la solution vidéosurveillance numérique simple ne permet pas :

  • L’enregistrement sur la caméra (via carte mémoire)
  • La liaison 3G
  • La haute définition : elle est ici limitée à 704×576